versement AEEH

AEEH : Montant de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé en 2017 et conditions d’attribution


L’AEEH ou l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé est une aide versée par la CAF ou la MSA qui vise à prendre en charge une partie des frais engendrés par la situation de handicap d’un enfant âgé de moins de 20 ans.

L’allocation AEEH se compose d’un montant de base de 130.12€ par mois depuis le 1er avril 2016 auquel peut s’ajouter un complément selon la gravité du handicap de l’enfant.


Les conditions pour prétendre à l’AEEH et à un complément

Aucune condition de plafonds de ressources n’est nécessaire pour prétendre au montant de base de l’AEEH ou au complément AEEH. Seuls des critères d’âges et de taux de handicap déterminé par la CDAPH (commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées) rentrent en ligne de compte.

Les conditions pour prétendre à l’allocation AEEH :

  • L’enfant doit être âgé de moins de 20 ans et doit résider en France. Si la personne à plus de 20 ans, il pourra lui être attribué une allocation adulte handicapé (l’AAH)
  • Le taux d’incapacité doit être supérieur ou égal à 80%
  • Si le taux de handicap se situe entre 50% et 79%, l’enfant doit fréquenter un institut adapté ou avoir besoin de soins spécifiques à domicile
  • Si l’enfant fréquente l’internat, cela ne doit pas être à temps complet avec une prise en charge totale des frais par la CPAM ou toute autre aide

A cela peut s’ajouter le complément AEEH selon la gravité de handicap du jeune qui s’échelonne de 1 à 6. C’est la CDAPH qui situe l’enfant en fonction des frais supplémentaires engendrés, la nécessité d’une tierce personne ou bien encore l’obligation des parents de cesser ou de réduire leur activité professionnelle.

 

Montant de l’allocation AEEH et des complément en 2017

Le montant de base de l’AEEH a été revalorisé au 1er avril 2016. Il est de 130.12 euros par mois. Il est cumulable avec le complément AEEH.

Montant du complément AEEH selon le degré de handicap :

  • Catégorie 1 : 97,59 euros
  • Catégorie 2 : 264,30 euros (on ajoute 52,86 euros s’il s’agit d’un parent isolé)
  • Catégorie 3 : 374,09 euros (on ajoute  73,19 euros s’il s’agit d’un parent isolé)
  • Catégorie 4 : 579,72 euros (on ajoute 231,77 euros s’il s’agit d’un parent isolé)
  • Catégorie 5 : 740,90 euros (on ajoute 296,83 euros s’il s’agit d’un parent isolé)
  • Catégorie 6 : 1.104,18 euros (on ajoute 435,86 euros s’il s’agit d’un parent isolé)

Plus l’enfant de moins de 20 ans nécessite des dépenses importantes ou la présence d’une tierce personne, plus le complément AEEH est important.

Selon l’état de santé du jeune, l’AEEH et ses compléments sont versés pour une durée de 1 ans à 5 ans. A l’issue de cette période, un renouvellement peut être demandé. Cette durée pourra être révisé au cours de la période si l’état de santé de l’enfant venait à s’aggraver ou à s’améliorer.


Comment faire une demande AEEH ou complément AEEH ?

Pour percevoir l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé, la demande doit se faire à la MDPH (maison départementale des personnes handicapées) de votre lieu de résidence. Celui-ci devra être accompagné d’un certificat médical précisant l’état de santé au moment de la demande d’AEEH et son évolution éventuelle. Vous pouvez consulter le modèle ici.

Le délai de traitement de votre demande AEEH est de 4 mois. si vous n’avez pas réponse passé ce délai, votre demande est considérée comme refusée.

A noter que si vous souhaitez faire une demande en plus de complément AEEH, suivez la procédure ci-dessus mais adressez là à la CDAPH (commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées).

 

En savoir plus sur l’aide AEEH et ses compléments :

Si vous souhaitez approfondir vos recherches sur l’AEEH, vous pouvez consulter les ressources suivantes :

http://www.aide-sociale.fr/allocation-aeeh/

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14809

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *