asf caf

Allocation de soutien familial : Qui peut en bénéficier ? Quel est son montant en 2018 ? Comment en faire la demande ?


L’Allocation de Soutien Familial (ASF) remplace depuis plusieurs années maintenant l’Allocation Parent Isolé. Il s’agit d’une allocation versée aux parents isolés ayant au moins un enfant à charge pour compenser l’absence ou la défaillance de l’un des parents.

Son montant maximum est de 109,65 euros par mois. La demande se fait auprès de la CAF ou de la MSA pour les personnes relevant du régime agricole. Si l’enfant est privé de ses 2 parents, l’aide s’élève à 146,09 euros.


Sous quelles conditions est versée l’ASF ?

Pour prétendre à l’Allocation de soutien Familial, plusieurs conditions doivent être respectées. Les ressources du foyer ou les aides que vous percevez (APL, …) ne sont pas prises en compte.

  • Vous devez résider en France : Pour respecter cette condition, vous devez être présent sur le territoire plus de 6 mois dans l’année
  • Vous devez vivre seul et avoir au minimum la charge d’un enfant de moins de 20 ans
  • Si l’enfant est en âge de percevoir des revenus : Le salaire mensuel doit être inférieur à 893,25€.
  • Vous devez respecter les conditions d’éligibilité aux prestations familiales telles que les allocations familiales

A noter que pour la personne ayant recueilli un enfant privé de ses 2 parents, la condition de parent isolé n’est pas exigée. L’aide sera accordée même si la personne vit en couple.

 

Dans quels cas de figure est versée l’Allocation de Soutien Familial ?

Plusieurs cas de figure peuvent engendrer le versement de l’ASF. Elle peut venir compenser un parent défaillant dans le versement de la pension alimentaire ou apporter une aide pour compléter une faible pension.

  • Pas de jugement et le parent isolé ne perçoit pas de pension alimentaire : Dans ce cas, 4 mois sont accordés au parent pour en faire la demande auprès du Juge aux Affaires Familiales. l’ASF sera versée en attendant le jugement. Le versement sera effectué jusqu’à décision du JAF.
  • Le versement de la pension est interrompu : Si le parent défaillant ne verse pas ou seulement partiellement la pension alimentaire, l’ASF sera versée jusqu’à régularisation de la situation. La CAF (ou la MSA) se charge ensuite de récupérer la somme due auprès du parent défaillant
  • Le montant de la pension alimentaire perçu est inférieur au montant de l’ASF : Dans ce cas, l’ASF vient compléter la pension alimentaire pour atteindre le montant de l’ASF. Le total pension alimentaire + Allocation de soutien Familial = 109,65 euros
  • L’enfant est privé de ses 2 parents ou un des parents ne l’a pas reconnu

Important : Si le parent isolé se remet en couple, le versement de l’ASf est interrompu.


Le montant de l’Allocation de soutien Familial en 2018

L’ASF fait partie des aides dont le montant est réévalué chaque année. Pour 2018, son montant est de :

  • Si le parent isolé assume la charge d’un ou plusieurs enfants : l’ASF s’élève à 109,65 euros par enfant
  • Si l’enfant est privé de ses 2 parents : L’ASF s’élève à 146,09 euros par enfant

Comment faire une demande d’ASF pour parent isolé ?

Selon l’organisme dont vous dépendez (CAF ou MSA), le formulaire de demande est identique. Pour faire votre demande :

  • Dossier ASF : La demande se fait à l’aide du formulaire disponible ici en téléchargement

Le premier versement se fait le mois suivant la séparation ou la disparition d’un parent.

 

Plus d’informations sur l’allocation pour parent isolé

Si vous approfondir vos recherches sur l’Allocation de soutien Familial, vous trouverez plus d’informations sur les sites suivants :

https://www.aide-sociale.fr/allocation-soutien-familial/

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F815


Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *