prime au merite

La bourse au mérite : A qui est-elle accordée ? A combien s’élève la prime pour les élèves obtenant une mention ?


Pour les élèves obtenant une mention au minimum « bien » au Brevet ou « très bien » au Baccalauréat, il est possible d’obtenir une « bourse au mérite ». Elle est attribuée sous conditions de ressources.

Les élèves bénéficiaires peuvent percevoir durant 3 ans pour chaque bourse au mérite (soit 6 ans au total) une aide d’environ 1.000 euros par an. En contrepartie, l’élève doit s’engager à être assidu et à poursuivre ses études.


Qui peut bénéficier de la prime au mérite suite au brevet ?

À l’issue du Brevet, lors de l’obtention d’une mention « Bien » ou « très bien », certains élèves peuvent se voir attribuer une bourse au mérite. Pour cela, plusieurs conditions doivent être respectées :

  • Obtenir une note d’au moins 14/20 au Brevet
  • Et être inscrit dans une filière menant à un Baccalauréat (technologique ou général)
  • Et percevoir la bourse des lycées (en savoir plus)

Le montant de la prime au mérite dépend ensuite de l’échelon boursier dans lequel se trouve le jeune lors de ses études au lycée :

  • Échelon boursier 1 (144 euros par trimestre) : Bourse au mérite de 134 euros par trimestre soit 402 euros à l’année
  • Échelon boursier 2 (177 euros par trimestre) : Bourse au mérite de 174 euros par trimestre soit 522 euros à l’année
  • Échelon boursier 3 (209 euros par trimestre) : Bourse au mérite de 214 euros par trimestre soit 642 euros à l’année
  • Échelon boursier 4 (241 euros par trimestre) : Bourse au mérite de 254 euros par trimestre soit 762 euros à l’année
  • Échelon boursier 5 (273 euros par trimestre) : Bourse au mérite de 294 euros par trimestre soit 882 euros à l’année
  • Échelon boursier 6 (306 euros par trimestre) : Bourse au mérite de 334 euros par trimestre soit 1.002 euros à l’année

La bourse de lycée et la prime au mérite suite au Brevet se cumulent dans la limite de 3 ans (seconde, première et terminale). Elles sont toutes les 2 versées en même temps.

L’octroi de l’aide au mérite est automatique pour les élèves éligibles. En contrepartie du versement, l’élève doit déclarer sur l’honneur (sous forme d’un écrit) qu’il poursuivra ses études et obtiendra de bons résultats scolaires.


Bourse au mérite du Bac : En quoi cela consiste ?

De la même façon que la prime post brevet, les élèves obtenant une mention « très bien » au Baccalauréat peuvent se voir accorder une aide au mérite sous conditions :

  • Obtenir une note d’au moins 16/20 au Bac (mention « très bien »)
  • Être éligible à la Bourse du Crous (aide accordée sous conditions de ressources pour la poursuite des études supérieures)
  • Être inscrit dans un établissement supérieur

Durant 3 ans maximum, l’élève pourra percevoir une aide en plus de la bourse sur critères sociaux. Son montant est identique pour tous les bénéficiaires, à savoir 900 euros par an versés en 9 fois (soit 100 euros sur 9 mois).

En cas de redoublement (hormis sur motif légitime comme maladie grave) ou d’arrêt des études, le versement de la bourse sera suspendu. Par ailleurs dans certains cas, un remboursement de l’aide pourra être réclamé.

Attention : L’aide au mérite accordée à la suite des résultats au Baccalauréat est limitée en termes de bénéficiaires. Si le nombre de demandes est estimé trop important, la priorité sera donnée aux élèves jugés les plus en difficulté. La décision revient au recteur de l’académie. 

 

Plus d’informations sur l’aide au mérite

Si vous souhaitez approfondir vos recherches sur la prime au mérite suite au Brevet ou au Baccalauréat, vous pouvez consulter les ressources suivantes :

https://www.aide-sociale.fr/bourse-au-merite/

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1010


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *