Droit à la prime de naissance

Prime à la naissance et à l’adoption : une aide afin de préparer l’arrivée d’un enfant


La prime à la naissance ou à l’adoption est une aide à la famille qui fait partie du dispositif de la PAJE (prestation d’accueil du jeune enfant). Il s’agit d’une aide financière qui vise à préparer l’arrivée dans un enfant dans le foyer.

L’attribution de la prime à la naissance et à l’adoption est soumise à condition de ressources et son montant diffère selon qu’il s’agisse d’une naissance ou d’une adoption.


Qui peut bénéficier de la prime à la naissance ou à l’adoption

La prime à la naissance ou à l’adoption de la CAF a pour objectif de faire face aux dépenses liées à l’arrivée d’un enfant dans le foyer.

Pour en bénéficier, les ressources du foyer ne doivent pas dépasser les plafonds fixés en fonction de la composition de la famille. Les revenus pris en compte pour l’attribution de l’aide sont ceux de l’année N-2.

Voici les plafonds de ressources pour la prime à la naissance et à l’adoption 2017 :

Couple avec un seul revenu :

  • 1er enfant : 35.872 euros
  • 2ème enfant : 42.341 euros
  • 3ème enfant : 48.810 euros
  • par enfant supplémentaire : 6.469 euros

Parents isolés ou couple avec 2 revenus :

  • 1er enfant : 45.575 euros
  • 2ème enfant : 52.044 euros
  • 3ème enfant : 58.513 euros
  • par enfant supplémentaire : 6.469 euros

L’enfant à naître est comptabilisé dans les enfants à charge du foyer et est pris en compte pour les plafonds de ressources à ne pas dépasser.

 

Montant de la prime à la naissance de la CAF ou MSA

Le montant de la prime à la naissance de la CAF est de 923,09 euros dans le cadre d’une seule naissance. Si plusieurs enfants sont attendus, la prime est multiplié par le nombre d’enfant à naître.

En ce qui concerne une adoption, le montant de l’aide est de 1 846,18 euros.


Versement de la prime naissance et adoption par la CAF

Le versement de l’aide intervient différemment selon que vous attendiez un enfant dans le cadre d’une naissance ou d’une adoption.

  • Prime à la naissance : elle est versée en une seule fois au cours du 7ème mois de grossesse à condition d’avoir déclaré la grossesse à la CAF ou à la MSA au cours des 14 premières semaines (voir Comment faire sa déclaration de grossesse) avant le 1er janvier 2015. Si la déclaration intervient après le 1er janvier 2015,  le versement se fait avant la fin du dernier jour du second mois suivant la naissance.
  • Prime à l’adoption : elle est versée en une seule fois au plus tard le mois suivant l’arrivée de l’enfant dans le foyer. L’enfant doit être âgé de moins de 20 ans pour en bénéficier.

 

En savoir plus sur la prime à la naissance

Si vous attendez un enfant et que vous souhaitez approfondir vos recherches sur la prime à la naissance et à l’adoption de la CAF, vous pouvez consulter les ressources suivantes :

http://www.aide-sociale.fr/la-prime-a-la-naissance-et-adoption-caf/ 

http://www.caf.fr/aides-et-services/s-informer-sur-les-aides/petite-enfance/la-prime-a-la-naissance-et-la-prime-a-l-adoption

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2550.xhtml

 

Related posts:

Une réflexion au sujet de « Prime à la naissance et à l’adoption : une aide afin de préparer l’arrivée d’un enfant »

  1. Senga-Bidie

    Bonjour, je suis mère d’une petite fille de 16mois, née le 04/02/2014 et je n’ai jamais perçu de prime de naissance. Je suis au RSA, parent isolé de nationalité étrangère, vivant régulièrement en France et ma fille est française (car son père l’est). J’aimerais savoir s’il est possible de la percevoir après tout ce temps? Si oui, quelles en sont les conditions?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *